Ne partez pas tout de suite en ayant une impression de déjà vu...Non, non pas de recette de crumble, pas encore! Juste une histoire de dimanche, une histoire de poulet:

images

Le dimanche est pour moi, je devrais dire était pour moi synonyme de courses au marché, courses tardives aux alentours de 11 heures/midi. D'abord au marché de la rue Didot, Paris 14, puis rue Daguerre, Paris 14, puis aux Halles de Montrouge, 92. Désormais les courses se font le samedi matin sur les bords de la Nive à Bayonne.

Mais le dimanche reste jour de cuisine et jour de Crumble, cette émission sur France-inter m'accompagne depuis toutes ces années dans la confection tardive de petits plats, d'abord Kriss puis aujourd'hui Marie-Pierre, un verre de vin sur le plan de travail, mes oreilles en alerte, j'y rencontre des gens passionnés qui me parlent de leur vie, leurs envies, leurs projets, leur quotidien: le vin avec Marie Laurence Saladin,  le safran avec Véronique Lazérat, également deux éditeurs Belges dont j'ai oublié le nom mais dont je sais qu'ils échangeaient selon l'ordre d'arrivée au bureau au matin, le jardin des simples...Rien de prétentieux, pas de leçon à tirer, juste le plaisir de partager quelque chose.

Bref, je tambouille dans la cambuse tout en rêvassant, tout en me disant qu'il faut toujours aller au bout de ce que l'on entreprend, Kriss nous a quitté mais elle est toujours là grâce à Marie-Pierre.

Puisque nous sommes jour de poulet, petite recette pour 4 personnes, il nous faut:

500 g de blancs de poulet fermier coupés en filet

1 demi bouillon cube de volaille

1 oignon émincé

2 gousses d'ail

1 demi petit pot de moutarde

8 pommes de terre (fermes genre à gratin) coupées en rondelles fines

Faire colorer l'oignon et l'ail dans un filet d'huile d'olive, ajouter le poulet puis le bouillon cube.

Touiller pour tout faire dorer.

Ajouter les pommes de terres, de l'eau (presque un demi litre), couvrir et laisser mijoter 15/20 minutes.

Quand les pommes de terre sont cuites, éteindre le feu et ajouter la moutarde, touiller, laisser reposer 5 minutes puis reprendre la cuisson 5 minutes.

C'est prêt! A déguster avec un petit Val de Loire sans prétention.